DISCUSSIONS AUTOUR DU THEME DES OBJETS ARCHEOLOGIQUES EN GENERAL ET DES FIBULES EN PARTICULIER.
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Etamage des fibules

Aller en bas 
AuteurMessage
ORO
Admin
avatar

Messages : 617
Date d'inscription : 27/09/2011

MessageSujet: Etamage des fibules   Lun 12 Déc - 14:41

Petit rappel, l'étamage est donc cette opération consistant à revêtir du bronze ou un alliage cuivreux, par un fine pellicule d'étain, ce qui donne à l'objet l'apparence d'être en argent, il y a donc une volonté esthétique et économique derrière ce procédé.

"Pour étamer une fibule, deux procédés sont utilisés: après décapage, l'objet peut être trempé dans un bain d'étain fondu, et celui-ci reste ainsi à la surface de l'objet, ou bien il peut être étamé à la pierre de vin (tartre de vin; bitartrate de potasse)".
Je n'avais encore jamais entendu parler de cette pierre de vin
Je découvre les utilisations modernes de ce produit;
Confiserie et chocolaterie
Industrie pharmaceutique et cosmétique
Dentifrice
Traitement des métaux, tréfilerie <--------------------------------
Verrerie
Horlogerie
Pyrotechnique civil et militaire
Dans l'Antiquité il semblerait qu'il y ai eu un atelier spécialisé dans cette opération d'étamage à Alésia (atelier "C" pour M.Feugère)
study
Revenir en haut Aller en bas
http://archeonet.forumgratuit.be
trouv'

avatar

Messages : 893
Date d'inscription : 29/09/2011

MessageSujet: La pierre de vin   Lun 12 Déc - 22:51

La pierre de vin , ou bitartrate de potassium , ne se trouve pas qu'en pharmacie comme je viens de le lire sur un forum consacré au traitement de métaux ! mais on le trouve en quantité sur les parois des cuves à vin après un coup de froid et soutirage , Les Gaulois , qui ont inventé le tonneau , pouvaient donc sans aller voir le druide ou l'apothicaire romain se procurer ce produit en le faisant se décoller des parois avec un coup d'eau bouillante dans le tonneau vide après soutirage . . .
Ensuite , il ne suffit pas de tremper sa fibule dans ce produit pour l'étamer , il faut de l'étain rapé , du bitartrate qui est acide (ce sont les acides tartriques du vin qui font se deposer ce que les vignerons appellent tartre ) , mais pas assez , alors du vinaigre sans doute et faîtes bouillir le tout ! une pincée de zinc et le bouillonement permettra de réaliser une galvanoplastie de surface . . .

Autour du sujet galvanoplastie on peut trouver sur le net ce sujet fameux sur les "piles de Bagdad" (allez voir ce sujet ) study où l'on vous explique que la pile électrique a été inventée il y a 3000 ou 4000 ans et a servi à la dorure d'objets ! les détracteurs objectent en affirmant quil faut des sels d'or que l'on ne savait pas produire à l'époque , mais ils ne disent rien à propos d'étamage ou d'argenture . . . study

Quand un plombier ou un bricoleur soude deux tuyaux de cuivre , il "décape" à l'acide les deux parties à souder (aujourd'hui le fil d'étain contient le décapant ! ) en réalité il ne s'agit pas de décaper mais de préparer la réaction chimique propre à la bonne prise de l'étain sur le cuivre
Revenir en haut Aller en bas
ORO
Admin
avatar

Messages : 617
Date d'inscription : 27/09/2011

MessageSujet: Re: Etamage des fibules   Mar 13 Déc - 4:07

Merci pour toutes ces excellentes précisions techniques, perso je m'y entartrait un peu.
Ces fameuses "piles de bagdad" me rappellent de vieilles lectures passionnantes sur les mystères de l'Archéologie, dans le même ordre d'idée (électrique), il y aurait une fameuse "chambre" dans une pyramide Inca, comportant des parois en mica/isolant dont les raisons sont obscures.
N'empèche, ils étaient fortiches les Celtes dans l'art de transformer les métaux et autres nectars ou salaisons!



de trouv ' il me reste cependant une question : si les Gaulois ont inventé le tonneau (les Grecs et Romains utilisaient des jarres , amphores et compagnie ) que mettaient-ils dans ces tonneaux ? , ce sont parait-il les Romains qui ont importé la vigne
et je ne sais pas si la cervoise produit du bitartrate (ça m'étonnerait ) et l'hydromel je suis sûr que non ! study
Revenir en haut Aller en bas
http://archeonet.forumgratuit.be
Paperzek

avatar

Messages : 101
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 68
Localisation : Mons Bergen

MessageSujet: Re: Etamage des fibules   Mar 13 Déc - 6:53

Merci pour cet apport de connaissances. J'avais vu mais je ne sais plus sur quel site que l'on étalais et répartissait l'étain à l'aide d'un chiffon mais il sagissait en l'occurance de l'étamage de casseroles en cuivre.

de trouv' en réponse

c'est exact et j'ai monté toute ma plomberie au chiffon , je pense que les fibules ou autres objets étaient étamées de la même manière , la preuve en est qu'il n'y a pas eu cette sorte de bain (avec tartre -acide ) quand les objets ne sont étamées que d'un côté !
l'étamage par bain s'il a existé ne devait produire qu'une très fine pellicule d'étain , la galvanoplastie étant inopérante dés qu'il n'y a plus contact entre le bain + métal d'apport et le métal "receveur" d'où l'intérêt d'ajouter du zinc pour obtenir l'effet de "pile électrique " nécessaire à un dépot plus important par galvanoplastie

Je ne sais pas si on a trempé des pièces en bronze dans l'étain fondu pour les étamer , pour les saucer en quelque sorte comme on sauçait (sur ordre du suzerain en général ) des bronzes avec de l'argent mais sans doute l'argent tiens mieux que l'étain ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Etamage des fibules   

Revenir en haut Aller en bas
 
Etamage des fibules
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue sur ARCHEONET! :: LA FIBULE :: Venez ici pour parler de fibules et uniquement de fibules (création, restauration, fabrication, rangement...)-
Sauter vers: